Il y a deux types de paris, le pari à côte fixe où le joueur prend un pari contre un bookmaker qui décide de la cote, et le pari mutuel où les gagnants se partagent la sommes des enjeux après déduction des prélèvements effectués au bénéfice des organisateurs et de l’État

En France, seuls les paris mutuels sont autorisés sur les courses de chevaux.

Le rapport est le montant qu’une mise de 1€ rapportera en cas de victoire. On le calcule en prenant la somme des mises, sur laquelle on applique la déduction de 15% à 35%, puis qu’on divise par le nombre de mises gagnantes. On ne connait donc le rapport définitif qu’une fois que les paris sont clos, c’est à dire au départ de la course.

Exemple :

  Cheval 1 Cheval 2 Cheval 3 Cheval 4 Cheval 5 Cheval 6
Mises 20€ 100€ 50€ 500€ 70€ 260€


1 000 € sont misés sur une course, dont 20 € sur le cheval 1.
Pour calculer le rapport du cheval 1, on déduit des 1000€ les prélévements puis on divise par le nombre de mises sur le cheval 1.

Rapport Cheval 1 = (Somme des mises)*(1- Déductions) (Sommes des mises sur le cheval 1) Rapport Cheval 1 = 1000*.70 20 = 35€