Espérance mathématique

Imaginez un jeu de pile ou face entre deux personnes. L’une est le Joueur, l’autre le Banquier. Lorsque le Banquier gagne, le Joueur lui donne 1€. Mais lorsque c’est le Joueur qui gagne alors le Banquier lui donne seulement 0.85€.

Il serait bien sûr possible que le Joueur gagne quelques coups, même plusieurs. Mais personne ne voudrait participer à ce jeu en étant le Joueur. Proposez-le à un proche ! Il va probablement vous répondre qu’il veut jouer uniquement si il est le Banquier.

Le jeu est biaisé, il est à l’avantage du Banquier. Sur le long terme, le Banquier va gagner 0.15€ par coup. Les mathématiciens disent que l’espérance de ce jeu est négative pour le Joueur (-0.15€) et positive pour le Banquier (+0.15€).

Gagner aux courses

Gagner au course ne signifie pas trouver le gagnant, ce serait comme de gagner 0.85€ au pile ou face.

Pour gagner aux courses, il faut trouver des rapports qui ne représentent pas les chances réelle du pari. Si un cheval est proposé en Simple Gagnant à un rapport de 2€ et qu’il a plus de 50% de chances de gagner la course, alors vous allez gagner. Concrétement vous allez gagner seulement un peu plus d’une fois sur deux, mais vous allez gagner sur le long terme.
Il est très difficile de trouver ce genre de pari, le marché est très efficace et même si on trouve une erreur, il faut qu’elle soit assez importante pour compenser le prélevement fait sur les mises.
Pour trouver une erreur il faut handicaper une course, c’est à dire estimer les chances de chaque cheval. Il faut ensuite confronter votre estimation avec les rapports qui sont le consensus* du marché.

Méthodes, montantes, et martingales…

Si vous pensez que changer le montant de vos mises peut vous permettre de gagner je vous invite à lire https://fr.wikipedia.org/wiki/Ruine_du_joueur, et à chercher la liste des gens qui se sont enrichis grâce à un système (elle n’existe pas). En revanche vous connaissez probablement l’histoire de joueurs qui ont perdu gros, ils suivaient un probablement un système…